Faites-vous une rotation de vos sites d’injection ?

Bridget McNulty est une diabétique de type 1 et co-fondatrice de Sweet Life Diabetes Community, la plus grande communauté de diabétiques en ligne d’Afrique du Sud. Sweet Life partage des informations et des conseils sur le diabète à la fois sur son site web et sur sa communauté Facebook, Diabetic South Africans. Leur objectif est de montrer qu’il est possible de vivre une vie saine et heureuse avec le diabète. Pour en savoir plus sur Sweet Life, cliquez ici.

Pour ceux d’entre nous qui s’injectent de l’insuline, cela peut devenir une partie intégrante de notre vie quotidienne – juste une chose de plus que nous devons faire avant de manger. Il est facile de prendre la mauvaise habitude de s’injecter au même endroit chaque fois que l’on mange, mais il est très important de faire la rotation des sites d’injection. Savez-vous à quelle fréquence vous devez faire tourner vos points d’injection ? Voici tout ce que vous devez savoir.

Pourquoi la rotation des sites d’injection est-elle importante ?

Il est important de s’injecter à différents endroits du corps afin que les points d’injection aient le temps de guérir. Si vous vous injectez à plusieurs reprises dans la même zone, cela peut entraîner la formation de bosses et de monticules sous la peau, appelés lipohypertrophie. En changeant l’endroit d’injection , vous injectez un même endroit aussi peu souvent que possible.

Les endroits les plus courants pour l’injection sont l’estomac (abdomen), le haut des cuisses, les bras et le haut des fesses. Quel que soit votre choix, divisez la zone en sections et injectez  une section par semaine – mais toujours à une distance d’un doigt en largeur de la dernière injection. Si vous utilisez le système de zones, vous pouvez diviser l’abdomen en 4 zones, les cuisses en 2 zones, les fesses en 2 zones et les bras en 2 zones. Une zone peut être utilisée pendant une semaine, avant de passer à la zone suivante.

Règles de rotation:

Il est important d’utiliser de grandes zones d’injection multiples afin de ne pas injecter à répétition au même endroit. Si vous alternez les zones, votre corps aura amplement le temps de guérir avant la prochaine série d’injections dans cette zone.
L’objectif final, bien sûr, est que l’insuline soit correctement absorbée et que la glycémie soit aussi stable que possible. La bonne technique d’injection peut être d’une grande aide à cet égard, car elle permet de s’assurer que vous ne développiez pas de lipohypertrophie.
Cet article vous a été présenté avec le soutien scientifique inconditionnel de BD.

Avertissement : Les informations médicales figurant sur ce site web ne constituent que des conseils et  doivent  être traitées comme tels. Vous ne devez pas vous fier aux informations de ce site web comme une alternative à l’avis médical de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé. Si vous avez des questions concernant vos médicaments, veuillez consulter votre médecin.

2020-04-08T12:45:27+02:00